lundi 5 novembre 2012

Sans eau ni vent

Pour une fois
je n'ai embêté personne
enfin
pas trop
exaspéré.
Le seul endroit
ici
à Nirona
où les artisans
travaillent
sans ventilateur
par 45°C de moyenne
et pour une fois
ce n'est pas moi
qui arrive
avec le bec enfariné
en demandant
sur la pointe des pieds
si c'est possible
sans trop déranger
de l'éteindre
le ventilo
rapport à mon micro
qui n'aime pas du tout
mais alors pas du tout
les FRRRROU FRRROU FRRRROU
et autres hachis d'air.
Non, là, pas de ventilo
impossible
cela ferait sécher la pâte de rogan
que l'on applique en dessins sur les tissus.
J'adore cet endroit.
Nirona.
Les gens ont chaud
mais qu'est ce qu'ils sont sonorement agréables...
En savoir plus sur le rogan?
dans Instantanés du monde à Nirona
Photographie © Anne Bonneau

1 commentaire:

  1. Et oui, les ventilos ne pardonnent pas, ouf, bon reflex !

    RépondreSupprimer