dimanche 9 décembre 2018

Robin des villes


Il vit en ville
à Jodhpur
pas dans le fond
du désert
c'est un Bishnoï urbain.
Et même
un peu plus.
Un Bishnoï
du XXIIème siècle
de demain
d'après-demain
de ceux
qui ne s'arrêtent pas
à-ce-qui-est-écrit-dans-les-écritures
aussi saintes soient elles.
Khamu Ram Bishnoï va plus loin
dans sa volonté
de mener
une vie
tissée avec les préceptes de son gourou
dans le monde actuel.
Le gourou Jambeshwar
a dit
de préserver l'environnement.
Khamu Ram agit.
maintenant
pour le bénéfice
de tous.
Ecoutez-le, vous raconter sa vie d'activiste environnemental Bishnoï
Photographie©Anne Bonneau

samedi 8 décembre 2018

Et ensuite?

On se pose souvent la question.
Qu'est-ce que ça change?
Qu'est-ce qu'il reste?
Qu'est-ce qu'on a bouleversé?
Qu'est-ce qu'on peut faire?
De plus???
On se pose souvent la question
quand on débarque
comme ça
dans des contrées
l'on ne nous attend pas.
avec nos gros sabots micros
et nos questions
à tire-larigot.
Il y en a 
pour qui
ça change 
la vie.
Franck Vogel
est-il devenu Bishnoï
après les avoir rencontrés?
Je ne sais pas.
Mais il fait 
toujours
beaucoup
pour cette
communauté.
Regardez son travail ici (cliquez sur ce lien)
et écoutez Khamu Ram Bishnoï (cliquez ici pour entendre l'émission)
parler de sa rencontre
avec Franck.
Une interview
qui change
des vies.
Photographie©Anne Bonneau

vendredi 7 décembre 2018

A fleur de peau


Faudrait pas croire 
faudrait pas simplifier
faudrait pas restreindre
faudrait pas schématiser.
D'accord 
quand on parle 
d'ayurvéda
il est souvent question
de massages.
Et d'herbe aussi.
D'herbes.
Enfin, je veux dire, 
de végétaux.
En vérité en vérité
c'est la partie visible de l'iceberg
l'huile de coco
le grain de peau
d'un art
d'une science
millénaire
avérée
interdite durant la colonisation
vivante
encore
Ecoutez Kiran Vyas et Siby Varghese
parler de 
leur
ayurvéda
Photographie © Anne Bonneau